Devenir l'Architecte de Sa Vie avec la Gestalt-thérapie

Site de Catherine LOURY dite ILIONA, Gestalt thérapeute
Membre Titulaire retraitée de la Société Française de Gestalt (SFG)

Supervision, individuelle et en groupe - Gestalt et Systémique

Démarche pédagogique

Dans mon travail, j'oriente la personne d’une part sur sa relation aux compétences mises en œuvre et d’autre part sur lui (elle) "en train de faire". Ce regard sur " soi faisant " va permettre à la personne de prendre conscience de sa façon d’être et d'investir une situation. Ceci est rendu possible par la mise en lumière du "comment ce qui est dit est dit et ce qui est agi est agi" (J.M.Robine), ici dans la séance de supervision. Cette manière de travailler sur l'expérience de l'instant en tant que répétition potentielle de ce qui se vit ailleurs dans l'univers professionnel permet de mieux ancrer l'apprentissage de nouveaux modes d'être et de (re)connaître, dans son processus de fonctionnement, ses points forts et ses manques et par le feedback du thérapeute d’en retirer des enseignements pour sa pratique future.

Pour qui ?

Pour Coachs, consultants, professionnels du champ social, psychologues et psychothérapeutes en libéral. Me consulter pour la constitution homogène des groupes.

Finalité du travail

En trouvant la bonne distance avec l'autre à l'aide de la Gestalt-thérapie, l'objectif prioritaire de cette supervision professionnelle, en plus de ceux habituellement explorés en supervision, est de lever les blocages au "savoir être" dans la rencontre avec les personnes qui consultent, quel que soit le métier exercé et le champ d'application *.

Plus particulièrement pour les coachs, psychologues, psychothérapeutes, l'accent sera mis sur l'exploration du contre-transfert avec incitation éventuelle à la reprise d'une "tranche" de travail sur soi, si nécessité.

Comment allons-nous travailler ?

A chaque séance, vous venez avec le ou les situations qui vous préoccupent.

Ensemble, nous allons

  • explorer les enjeux inter-actionnels liés à la situation que vous exposez
  • mettre en évidence ce qui est dysfonctionnel dans le processus (Gestalt-analyse : cycle du contact, résistances, répétitions en lien avec des "situations inachevées")
  • prendre la mesure des émotions et du système de représentations influant sur ce que vous croyez possible ou impossible de faire dans la situation exposée (identifier les résonnances personnelles perturbatrices)
  • tenter de réduire les risques liés au stress négatif résultant de votre implication relationnelle dans l'exercice de votre profession : surmenage, dérapages liés à une déstabiliastion émotionnelle ou un à un manque de fluidité relationnelle, troubles de la personnalité en cas d'exposition continue à un stress trop élévé (traumatisation vicariante),
  • développer votre capacité à mieux réagir en situation de stress: " faire la part des choses " entre le stress réel et celui que "vous vous fabriquez" , réduire les sources de stress évitable, rehausser le seuil de tolérance au stress négatif inévitable et « faire avec » la part « normale » de déstabilisation liée à la situation vécue,

Ces étapes vous permettront d’améliorer votre capacité à mieux gérer votre implication dans l'exercice de votre profession, à prendre soin de vous même en prenant conscience du processus de surinvestissement professionnel et en mobilisant vos ressources personnelles pour éviter de "vous laisser embarquer" dans la durée, situation pouvant mener à l'épuisement professionnel.

* Plus particulièrement pour les consultants en entreprise, rappel de quelques notions théoriques :